Ordinateur avec téléphone
01
novembre 2022

Comment bien réussir la segmentation des données de son publipostage?

Astuce

Ce n’est pas un secret, le publipostage et le publicourriel sont des stratégies de communication encore très populaires auprès des organismes et fondations, surtout lorsqu’il s’agit d’atteindre des objectifs de financement auprès des donateurs. Que ce soit pour solliciter de nouveaux dons ou pour engager vos donateurs dans le renouvellement de leur don, il s’agit évidemment de stratégies très efficaces… à condition d’avoir une bonne segmentation de données! Or en quoi est-ce que ça consiste, au juste?

Une bonne segmentation de données, c’est ce qui vous permet de communiquer le bon message, à la bonne personne et au bon moment, bref de rejoindre encore mieux votre donateur cible.  Votre base de données est la clé du succès de cette stratégie, mais il s’agit bien souvent d’un angle mort pour celles et ceux entreprenant cette démarche.

Avec notre expérience terrain, chez Épisode, nous savons que pour une segmentation facile, efficace et réutilisable, certaines conditions gagnantes quant à votre base de données sont à respecter. Découvrez-les dès maintenant !

1. Regrouper ses données dans un même tableau

Lorsque le temps de la segmentation arrive, assurez-vous que toutes vos données soient regroupées dans un même fichier et un même onglet. L’analyse de départ sera grandement simplifiée.

2. Déterminer une clé primaire (No d’identification)

Que les données proviennent d’un logiciel de gestion des dons ou bien de votre propre système maison, il est important d’identifier chaque donateur avec une clé unique (Numéro client, adresse courriel, numéro de téléphone, etc.). Cette étape facilitera le tri de l’information, évitera les doublons, et vous donnera un aperçu rapide de votre historique avec chaque donateur.

3. Choisir les bons critères de segmentation

Vos messages seront construits en fonction de votre segmentation initiale. Il est donc important de déterminer les bons critères pour vous permettre ensuite de personnaliser vos argumentaires, en fonction de la réalité de vos donateurs. Vous vous demandez quoi considérer pour établir de bons critères ? D’abord, le niveau de relation établie avec vos cibles. Est-ce une première approche? Est-ce un donateur fidèle? Ensuite, quand cela est possible, pensez à intégrer leur profil générationnel. Est-il jeune ou moins jeune? Chaque génération répond à un argumentaire différent. Cela vous permettra d’adapter vos messages et donc de faciliter l’atteinte de votre audience.

4. La mise à jour : un effort payant

Votre base de données est votre outil le plus puissant pour développer votre stratégie de publipostage. Il est donc primordial de garder les informations à jour d’année en année. Lorsqu’un suivi n’est pas effectué fréquemment, des erreurs, des doublons, et une perte de l’information peuvent facilement arriver.

  • N’attendez pas la prochaine segmentation pour faire vos mises à jour. À la suite de chaque publipostage, mettez votre base de données à jour et corrigez les erreurs.
  • Traitez et fusionnez vos doublons dès que possible.
  • Assurez-vous que vos informations essentielles sont valides et bien écrites : appellation, adresse courriel, adresse postale, etc.

La segmentation de vos données vous donne mal à la tête? Nous, nous adorons! Atteignez vos objectifs financiers et fidélisez vos donateurs en travaillant votre segmentation et la rédaction de vos argumentaires avec notre équipe.

©2022

Épisode

. Tous droits réservés. Conception web : Voyou — Performance créative